fr Français

La Belle Vie à Loutraki

fr Français

Spetses, ses belles maisons d'armateurs et sa nature luxuriante

Faisant partie des îles du golfe Saronique, avec Hydra, Poros et Egina, je vous présente aujourd’hui Spetses, ma préférée des quatre

Accessible en 10 minutes en bateau depuis Kosta, ou en 2 heures en ferry depuis Athènes, cette jolie petite île aux airs de Dolce Vita, est belle d’où qu’on la regarde.

Pour ma part, fan d’immobilier, de décoration et de nature, je suis tombée sous le charme de la simplicité élégante de ses jolies maisons d’armateurs et de l’écrin végétal qui les entoure et les rend encore plus belles.

Notre première visite

Arrivés au port, nous sommes d’abord partis vers la gauche et avons suivi le bord de mer.

La promenade dans ce sens fait environs deux kms et vous permettra entre autres d’admirer les murailles de l’île, de belles maisons d’armateurs néo-classiques, le monastère du 17ème siècle de Saint-Nicolas, son église et l’ancien port.

A divers endroits, vous pourrez voir des sols décorés de mosaïques de galets aux motifs marins, typiques de Spetses.

En revenant au port principal  et en vous perdant dans le centre de la ville de Spetses, vous trouverez notamment les quartiers animés, le magnifique hôtel Poseidonion (le plus ancien palace de Grèce) et la demeure de la mythique Bouboulina transformée en partie en musée.

Pour aborder un peu l’histoire de l’île, Spetses fut l’une des premières îles avec Hydra, à armer ses navires pour lutter contre les Turcs en 1821, déclenchant ainsi la guerre qui mena à l’indépendance de la Grèce en 1830.
Et Laskarina Bouboulina (1771-1825) était la seule femme-amiral de l’époque, ayant participé à cette guerre contre les Ottomans.

C’était la minute culturelle 🙂 Vous trouverez plus d’infos, notamment ici dans cet article très complet du Routard.

C'est sûr, nous reviendrons !

Ne sachant pas trop à quoi nous attendre, nous n’avons pas prévu assez de temps pour découvrir toutes les splendeurs de cette si belle île lors de notre première visite. Nous reviendrons donc très certainement pour approfondir cette découverte, qui nous a vraiment laissé un goût de trop peu.

Au programme de notre prochaine escapade, faire le tour de l’île en scooter, il est possible d’en louer un peu partout en ville, afin de découvrir ses jolies criques et de nous perdre dans ses pinèdes.

 

NB : petit conseil pour la traversée en bateau… Il y a des ferry collectifs qui font la traversée quelques fois dans la journée, pour 3,5€ par adulte (tarifs octobre 2022).  Si vous les loupez, il vous reste l’option « bateau-taxi », qui vous coutera une trentaine d’euros par traversée (demandez avant de démarrer, le prix pourrait varier en chemin…).  Vous ne pourrez par contre pas le « partager » avec d’autres touristes.
Pour l’anecdote, nous étions à 4 avec des amis et avions loupé le dernier ferry. Un taxi nous a donc invité à monter à bord, mais a refusé le couple qui nous suivait, alors que la capacité du bateau permettait largement de nous embarquer tous les six.  Soit disant, parce qu’il ne s’agit pas d’un transport « collectif ».  Mouaih, un peu malhonnête quand-même…

Moralité : soit vous arrivez à l’heure au ferry, soit vous vous faites des amis dans le parking, avant d’arriver au taxi 😉

Localisation

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Veuillez décrire votre demande via le formulaire ci-dessous.

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.

Info traductions

La langue d’écriture du site est le français, mais nous avons prévu la traduction automatique des textes.

Veuillez nous excuser si ces traductions ne sont pas toujours parfaites…